Quelques chiffres...

5 000 000 de visites sur les réseaux sociaux (youtube, Dailymotion,...)

plus 10 000  fans sur Facebook

500 membres de la street team

8000 albums vendus en indé.

+ de 200 concerts en France, Belg., All., Québec, Grêce

+ de 250 blogs ou webzines créés sur « L’Homme parle »

Quelques dates clés


1998 : création de l’association DTF (collectif de musique, grapheurs)

1998 à aujourd’hui : organisation de concerts, ateliers de musique, expos, repas associatifs,...

2001 : création du groupe «L’Homme parle» avec Nico, Dge, Yas puis Joana     

2002 : sortie du 1er maxi CD

2004 : arrivée du chanteur «Tony»

2005 : sortie du 2ème maxi CD

2006 : création d’un studio d’enregistrement, adhésion SPPF

2008 : arrivée du batteur «Jazz»

2009 : sortie du 1er album «Militants du quotidien», 3 millions de visites myspace, buzz internet

2009 : lancement du projet humanitaire «Un pont entre Nîmes et Mekhnes»

2009 : Zénith de Paris avec EELV et Tryo + Lipdub EELV sur toutes les chaînes de TV

2009 à 2012 : 45 concerts en France, Belgique, Allemagne, Québec

2010 : création de la société ACTIVIST music (label) puis de Rock U publishing (éditions)

2010 : 2 concerts aux Francofolies de Montréal devant 5000 et 2000 personnes

2011 à avril 2013 : enregistrement du 2ème album

2012 : remise en question, augmentation du rythme de travail pour professionnaliser le groupe,

           départ de Joana et Tony, arrivée de Manon (chant), Alain (guitare), Greg (Basse)

2013 : sortie du 2ème album «EN AVANT!» et début de la nouvelle tournée

2014 : décembre - entrée en studio pour le 3éme album

2015 : octobre - sortie du 3ème album

BIOGRAPHIE

La musique : L’Homme parle, c’est une erreur de la nature née sur les cendres froides du rock français. C’est l’enfant anormal, rejeté de la grande famille musicale stérile qui pond des clônes cellophanés en série, alors il chante à la face du monde un rock engagé et corrosif : Bienvenue dans un univers sans frontières où pourraient s’accoupler Thiéfaine, Noir Désir, Muse, Led Zep, Lofofora ou Léo Ferré... On est la descendance bâtarde des chanteurs engagés !


Les concerts : On transpire, on crie, on saute à en casser des scènes, toujours avec le sourire de circonstance et le poing en l'air, juste pour profiter de chacun de ces moments à fond. Notre marque de fabrique ? Un véritable échange fusionnel avec le public. Venez constater : pas une fois en 5 ans où tout le monde ne finit pas en sautant dans tous les sens !


Les textes : Et oui, écrire une chanson en français ça se commande par sur Amazon, ça prend des semaines, voire des mois. Un sujet d’actualité qui nous touche ? Une copine qui se barre ? Kendji featuring Maître Gims ? Et le stylo s’emballe, on ne s’invente pas des vies imaginaires, chaque texte sent le vécu. Au fil du temps le sujets se font plus sombres et mélancoliques, comme si l’unique solution face à ce monde complexe résidait soit dans la révolution, soit dans l'exil.


Les 2 premiers albums : Après notre clip vidéo « La Crise », vidéo musicale la plus regardée sur le net durant 4 mois, et les 3 millions de visites sur le myspace du groupe, notre 1er album « Militants du quotidien » a été en rupture de stock 48h après sa sortie et il s'est placé le 1er mois dans le Top 20 des téléchargements. Avec des moyens de promotion quasi nuls et sans rotation sur des gros médias, on a vendu plus de 5000 albums. Le 2ème album est honoré d’une belle tournée de 60 dates dans toute la France et plus de 200 radios qui nous diffusent.


L’engagement politique : Vous ne nous verrez pas en train de copuler chez les Enfoirés pour s’acheter une bonne conscience, mais plutôt sur scène au milieu des fumigènes pour les salariés d’Air France, à Sivens ou pour les sans papiers, RESF, les fêtes de l’huma, les écolos ou la CGT... Et tendez l’oreille, vous entendrez surement notre musique aux 4 coins de la France, crachée par les haut parleurs d’un char dans une manif !! Tiraillés entre nos pulsions anarchiques et l'utopie d’un rassemblement humaniste de la gauche, on n’est encartés dans aucun parti politique, on aimerait juste voir surgir de nouveaux modèles de société, plus ambitieux et créatifs.


L’engagement socio-culturel : On a créé un studio d’enregistrement dans le quartier de Valdegour à Nîmes, et on organise des ateliers de musique pour les jeunes et des concerts.


L’engagement Humanitaire : On soutient depuis 5 ans l’association Humanîmes, qui collecte et achemine au Maroc du matériel médical et des vêtements pour des fondations d’aide aux enfants de la rue, et qui vient en aide aux SDF à Nîmes.


L’engagement Ecologique : Des ONG partenaires viennent lors de nos concerts pour sensibiliser le public sur des sujets tels que les droits humains et la protection de l’environnement. Une partie de notre merchandising (T-Shirt) est en coton BIO-commerce équitable.


Notre label : L’Homme parle est un groupe 100% indépendant, on a créé notre propre label «ACTIVIST music», une société d’éditions «ROCK U publishing», et un studio d’enregistrement sur Nîmes. On gère nous-mêmes la production de nos disques, l’organisation de nos tournées, notre promotion et la gestion de nos éditions.


2015 -2016 : Après une tournée de 60 dates dans toute la France, retour en studio : impossible de rejeter la bête qui se réveillait jour après jour, et nous revoilà avec un nouvel album inséminé de rock, de noirceur et de puissance, Surement le plus mûr et le plus abouti du groupe. Un son énorme, des paroles travaillées pendant plus d’un an, plus de 50 chansons composées pour n’en retenir que 13. Mesdames, messieurs, voici «Obsolescence programmée», Ecoutez le vite, il sera bientôt dépassé...